Ghost, un CMS minimaliste

J’adore le minimaliste, surtout en matière de design. C’est pourquoi je suis un grand fan d’Apple. Mais on peut aussi appliquer le concept à un site web. Medium en est un parfait exemple. Et si on décide de créer un CMS avec le minimalisme comme objectif, on obtient… Ghost.

201807_ghost-cms.jpeg

Qu’est-ce que Ghost ? Une alternative à WordPress qui a pour objectif la simplicité d’utilisation. Ghost est un logiciel open-source, né en 2012 au Royaume-Uni, et orienté blog uniquement. Il existe en deux versions : Ghost et Ghost Pro. Le premier est un CMS à installer sur son propre serveur, comme WordPress.org, alors que le second est un couple CMS + plateforme d’hébergement, similaire à WordPress.com. Bonne nouvelle, Ghost est gratuit mais pas la version Pro, ce qui est logique vu la prestation.

 La version Ghost Pro

J’ai testé la version Pro, qui offre deux semaines d’essai gratuit. La création du compte est très rapide, et l’on aboutit sur une interface particulièrement simple.

Pour écrire un nouvel article, il suffit de cliquer sur le bouton bleu “write a post” et on aboutit à l’écran d’édition.

Il est divisé en deux parties, à gauche la zone de rédaction, à droite le rendu identique à ce qui apparaitra au lecteur. Outre les articles, il est possible de générer des pages statiques.

Avec Ghost Pro, tout est simple. En fait, il n’y a rien à configurer, ou presque : le titre du blog, le nom de l’auteur, et éventuellement le thème en en choisissant un (gratuit ou payant) sur le Ghost MarketPlace. On est ensuite renvoyé sur une boutique en ligne type Themeforest.

L’URL du blog par défaut est du type nomdublog.ghost.io. Bien sûr, il est possible de réserver un nom de domaine personnalisé pour la remplacer. Cela se fait par un partenariat avec le registrar iwantmyname.com.

 Pour et contre

Le concept de Ghost, c’est un style épuré qui plaira aux amateurs du genre mais peut apparaitre trop simpliste aux autres. Car cette plateforme n’est clairement pas concue pour les geeks en mal de bidouillage et de personnalisation.

Le minimalisme a clairement ses avantages : facilité d’écriture et de lecture (pas de distraction), et mise en avant du contenu là où d’autres masquent la vacuité par un excès de décoration. Par ailleurs le blog est “responsif”, c’est-à-dire que la mise en page s’adapte parfaitement aux écrans des tablettes et smartphones.

Inconvénient, Ghost ne propose rien que votre contenu, ce qui veut dire que toutes les fonctions de WordPress habituelles sont manquantes. Sur la version Pro, il n’y a par exemple pas de plugins installables. La présentation s’en tient à une colonne unique, j’avoue ne pas avoir vu s’il est possible d’adopter une présentation à deux colonnes avec une barre latérale. Enfin, toujours sur la version pro, l’interface est en anglais seulement, mais sa discrétion et le faible nombre d’options compense largement ce problème.

 Un CMS pour qui ?

Adopter Ghost, c’est faire le choix de la simplicité et de la rapidité : votre blog peut être en ligne en moins de 5 minutes ! Mais il faut se contenter de fonctions limitées, ce qui destine plus cette plateforme aux articles de fond qu’à la vente d’un produit par exemple. Si vous voulez bloguer mais ne connaissez rien à l’informatique, foncez, c’est enfantin.

Les tarifs : gratuit pendant 14 jours, puis divers forfaits mensuels à partir de 10 dollars (9 euros) pour un blog et 25.000 visiteurs mensuels au maximum.

 
0
Kudos
 
0
Kudos

Now read this

Pourquoi LinkedIn est le meilleur réseau social professionnel

Vous connaissez certainement Facebook, mais avez vous entendu parler de LinkedIn et Viadeo ? Il s’agit aussi de réseaux sociaux, qui comptent des millions d’utilisateurs également. Mais à la différence de Facebook, ce sont des réseaux... Continue →